travail et salariat

Critiquer la société capitaliste, c’est bien, réclamer un autre monde possible, c’est légitime, mais tout cela restera incantatoire si nous ne disons pas ce que cet autre monde sera.


Débats et prises de position

Articles de cette rubrique

Non aux bombardements américains et français en Syrie

Le recours à l’arme chimique dans le cadre de la guerre civile qui sévit en Syrie depuis 2011 a provoqué beaucoup d’émotion et de réprobation dans le monde entier. L’opinion publique est bouleversée par les images quotidiennes de cette guerre qui a déjà fait plus de 100.000 morts en 2 ans et provoqué l’exode de 6 millions de personnes (4 millions de personnes à l’intérieur du pays et 2 millions de réfugiés dans les pays environnants).
Quel que soit le camp qui a usé d’armes chimiques, leurs auteurs devront (...)

Pour un parti communiste plus radical, plus vivant et plus proche du peuple

C’est à l’occasion de l’assemblée générale du parti "Les communistes", essentiellement implanté à Genève, que nous avons proposé le texte ci-dessous. Nous étions loin de penser que le tout allait tourner à une bouffonnerie. Un des signataires, Christian T., qui proposait sa candidature de membre a eu l’audace de signer le texte sans être encore membre. Il l’a fait pour montrer clairement sur quelle ligne il adhérait. Cela déclancha l’ire de certains orthodoxes qui s’opposèrent à son adhésion. Le vote donna (...)

Une remise en cause est nécessaire

« Le Courrier » du 1er novembre a publié une réponse de Jean Batou (un dirigeant de solidaritéS) aux critiques formulées par Benito Perez dans son éditorial du 25 octobre. Ce dernier considère que les divisions incessantes de « la gauche radicale » sont la cause de son échec aux élections fédérales à Genève. Selon Jean Batou, si nous le comprenons bien, ces divisions sont bien plutôt dues aux difficultés que rencontre cette « gauche radicale » dans la crise actuelle qu’une cause de ces difficultés.
Nous (...)

Quelle société après le capitalisme ?

Il faut commencer à traiter de l’anticapitalisme autrement. C’est un des buts de ce séminaire.

Religion, islamophobie, travail antiraciste et féminisme (III)

Nous présentons ci-dessous la troisième partie de notre « critique du texte sur l’antiracisme proposé dans le cadre de SolidaritéS ». Dans ce troisième volet de notre critique au texte de Karl Grünberg nous ciblons les notions de « recolonisation » et surtout « d’identité » (occidentale, européenne, voire nationale). Nous ne prétendons pas traiter ces deux thèmes de manière exhaustive, nous nous limitons à la critique du positionnement de Karl. Nous vous rappelons que nous avons déjà abordé dans les deux (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20