travail et salariat

Critiquer la société capitaliste, c’est bien, réclamer un autre monde possible, c’est légitime, mais tout cela restera incantatoire si nous ne disons pas ce que cet autre monde sera.


Crise

La crise actuelle va durer. Nous classerons tous les articles y afférant sous la rubrique crise.

Articles de cette rubrique

Des capitalismes nationaux existent-t-ils encore ?

La question s’est posée lors d’un débat au sein de l’organisation politique solidaritéS. Nous jugeons intéressant de donner ci-dessous l’intervention introductive d’Eric Decarro.
A l’occasion du congrès de solidaritéS, Sébastien Guex et Pierre-Yves Oppikofer avaient élaboré un texte au statut officiel intitulé « la situation du capitalisme suisse ». Ce texte est publié dans le no 210 du journal "solidaritéS".
Nous, c’est-à-dire Christian Tirefort et le soussigné, en avons critiqué certaines conceptions, (...)

La puissance des peuples

Cet article est paru comme lettre de lecteur dans le journal "Le Courrier" du 17 février 2011. Nous essayons de montrer en quoi ces révolutions sont originales et changent les paradigmes de la globalisation. Les peuples ont leur mot à dire, et quand ils se mobilisent, il semble que plus rien ne leur résiste.
Qui aurait pu prédire, il y a trois mois, que deux dictatures pourtant soutenues par les « démocraties » occidentales allaient tomber ? Néanmoins, tant Ben Ali en Tunisie, que Moubarak en (...)

Comment s’en sortir ?

Le constat est général : depuis le 1er Forum social européen de Florence, en 2002, le déclin des FSE a été continu, avec peut-être une exception à Paris en 2003. Le FSE, tenu à Istanbul en juillet 2010, a confirmé ce jugement : participation faible (3.000 participants), contenu des débats marqué par l’impuissance face à la crise, manifestation peu fréquentée (5.000 manifestants), peu d’écho en Turquie même.
Quelles sont les causes ?
Les FSE sont des extensions continentales du Forum social mondial. A (...)

Face à la « dette » : notre tâche et notre stratégie

Ce texte a été rédigé pour lancer une discussion sur un plan supranational entre les anticapitalistes. Le problème de la dette sert de point d’accrochage, mais il ne doit en aucun cas limiter la discussion ; il devrait au contraire montrer les limites atteintes par le système capitaliste et la nécessité de passer de l’anticapitalisme à l’élaboration des contours d’une autre société. Les quatre signataires de ce texte l’ont discuté et adopté. D’autres militants ont montré un intérêt. Nous avons jugé inutile (...)

L’OMC, un monde sans perspective

Le séminaire tenu le 29 novembre en marge de la Conférence ministérielle de l’OMC a traité trois thèmes, dont la crise. Je transmets ici le texte de la prise de parole introductive sur la crise.

0 | 5